menu déroulant

jeudi 13 mars 2014

J'ai testé...Lacrima Vini

TOULOUSE, 9 avenue Etienne Billières

Invité(e) chez des amis vous devez ramener le vin sauf que ça fait 1h que vous êtes bloqué(e) devant le rayon du supermarché à ne pas savoir quoi choisir. Quelle année, région, cépage, prix, médaille?? Vous finissez par prendre un bordeaux de 2010 - il parait que c'est une bonne année - pas le cheap mais pas celui à 15€ non plus car pour un vin de supermarché ça fait un peu mal. Pas très folichon quoi. 


Et si vous passiez par un caviste plutôt, quitte à mettre quelques euros de plus mais être sûr de la qualité? D'accord, mais quel caviste? Spécialement pour vous (ou pas) j'ai testé la cave Lacrima Vini à St Cyprien, tenue par deux jeunes passionnés et très sympas! Faites leur part de vos envies: Léger? Fruité? Épicé? Puissant? François-Xavier et Margaux vous déniche LE vin qui correspond à vos attentes. 





Encore mieux, Lacrima Vini organise des soirées dégustations, qui peuvent être privatisées pour les groupes. Nous avions réservé pour 20 personnes (c'est le maximum) un samedi soir et pour 26€ on a eu droit à un petit cours d’œnologie, brève présentation des cépages, régions, caractéristiques sensoriels d'un vin, dégustation de 7 vins rouges différents à l'aveugle et plateaux de charcuteries/fromages. Pour chaque vin, on observe sa robe, on compte les caudalies - on apprend ce que c'est d'abord  - et on se concentre sur les arômes. 
Pour des néophytes comme nous, la dégustation ressemblait plutôt à ça:
"A part l'alcool je sens pas grand chose" - "Un crachoir? Mais y a des gens qui l'utilisent?" - "Arôme jambon c'est possible?" - "Ah ça sent un fruit mais je sais pas lequel" - "Si je vous assure, ça sent l’œuf"
Mais quand on arrive à trouver le bon arôme tout seul comme un grand, genre l'arôme groseille que personne n'avait trouvé, on a du mal à cacher notre fierté. Mon coup de cœur de la soirée: le Chinon 2011, cuvée Les Perruches de Béatrice et Pascal Lambert. Une bonne ouverture au nez, arômes fruits noirs et en bouche des tanins moyennement marqués, une belle fraîcheur et une finale persistante fruitée (ma description: passe super bien en apéro).


Pour résumer, en plus de ramener un bon vin à vos amis, vous pouvez également vous la jouer, faire tourner votre verre, le humer puis le boire en aspirant comme si vous buviez une soupe brûlante, puis dire "il est rond et équilibré, légèrement astringent avec des notes de cerise et poivre très agréables, véritable explosion en bouche". La classe.

2 commentaires :

  1. Tu aurais au moins pu expliquer pourquoi le caviste s'appelle "Lacrima Vini". Tu es maintenant une oenologue confirmée ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha oui: Lacrima = pour les larmes du vin dues au glycérol (plus le vin contient du glycérol, plus le vin "pleure") Voilà l'experte (blague) a parlé!!

      Supprimer